Quelque chose renaît dans le ventre de la Lagune…

Il suffit de parcourir dans le silence les antiques voies d'eau qui amènent aux “Casoni” de Caorle pour cueillir le silence et le sentiment de mystère qui enveloppent les barriques pleines de vin, un nectar qui puise la force et la vigueur des terres de Campodipietra et s'abandonne finalement au repos dans une antre cachée, un monde nouveau de beauté liquide. La renaissance d'un vin qui conjugue tradition et innovation, deux âmes qui se pénètrent et évoluent dans le temps, et forgent avec puissance l'essence du LAGUNARE Rosso.

Un rubis intense glisse dans le verre et en emprisonne le précieux, les sens s'aventurent immédiatement dans un amalgame de terre et de mer, sur un fond ou se cueillent les parfums des raisins nourriciers. La cerise piquante et l'épicé poivré du merlot, les feuilles de poivrons et la note végétale estivale enfermée dans le Cabernet Sauvignon, s'ajoutent à une minéralité nouvelle, qui se laisse découvrir peu à peu même au nez. Images et souvenirs de vie sous-marine, une trace de saumâtre qui émerge agréablement, des parfums inhabituels qui laissent présager les 6 mois passés dans le ventre de la Lagune. Un souffle de profondeur s'insinue dans les narines, sensations balsamiques, qui débutent avec le tabac et s'éteignent avec la réglisse.

Voilà qu'en bouche le vin révèle sa nature ! Une fraîcheur intense, signe de jeunesse, surgit sans que l'on s'y attende.  La langue vient enveloppée et taquinée par une intense sapidité, sa trace indélébile de son affinage unique, sous une couverture de petites algues des eaux lagunaires. Le palais se remplit, alcool et structure émergent d'une manière prépondérante, tandis qu'un tanin encore vert et piquant laisse de l'espace à une plaisante note amère sur le final. Un vin qui rentre en bouche comme un blanc et qui en ressort comme un rouge, avec une empreinte persistante, minérale, épicée, et fruitée en même temps. Le final laisse un souvenir des sensations à peine éprouvées, un mixte de perplexité et de curiosité nés de la dégustation de ce vin unique en son genre.

Unicité et sapidité se combinent bien à de nouvelles expériences gastronomiques, que l'on découvre néanmoins complices de tradition et de rituels. L'empreinte piquante des “Sarde in Saor (1)”, le côté gouteux du “Broetto de Sepe (2)”, la consistance des grasses viandes du “Bisato in speo (3)”, naissent dans les limites de la Lagune et partagent immédiatement l'étreinte de ce vin, une interprétation unique du même attachement au propre lieu d'origine. La sapidité et la fraîcheur accompagnent le palais et perpétuent les saveurs puissantes de ces plats à base de poisson, mais l'importante structure du LAGUNARE Rosso ne trahit pas les mariages classiques avec les viandes les plus diverses.

Mais, en fait, la vraie association est celle personnelle: cet ensemble de sensations si originales et variées qui rappellent à l'esprit les odeurs, les saveurs, la culture d'une terre toute à découvrir. Un voyage dans le monde du LAGUNARE Rosso, un voyage à l'intérieur de nous-mêmes.

(1) Sarde in Saor: Sardines crues marinées dans le vinaigre et des oignons frais
(2) Broetto de sepe: Soupe traditionnelle de seiches de la Lagune
(3) Bisato in speo: Anguille de Lagune grillée au feu de bois très lentement (3/4 heures)